L’arrivée de Satana

L’arrivée de Satana

L’arrivée de Satana

Dans l’univers de l’informatique, il y a le mal « virus » et le bien « l’anti-virus » qui cohabitent et marquent la force de l’un par l’existence de l’autre. Les cybercriminels ne cessent de se développer  et le ransomware Satana figure parmi les malwares existants dans cet univers. Actuellement, le ransomware Satana est en phase d’expansion. Il est non seulement une menace malveillante mais également un virus d’escroquerie. Il parait plus pire que d’autres virus jamais existés.

Qu’est ce que le ransomware Satana ?

satana.jpg

Le ransomware Satana est un virus qui détient deux capacités de nuisances pour infecter un système. A ce propos, il s’applique ensemble l’une après l’autre sans pour autant pouvoir la dissocier. D’une part, le ransomware Satana  a la capacité de verrouiller l’écran de l’ordinateur en s’attaquant au Master Boot Record du disque dur. Il empêche ainsi le chargement de Windows après redémarrage. D’autre part, Il nuise les données et empêche l’écriture correcte des fichiers en la remplaçant par une version chiffrée. Toutefois, afin de réparer ces fichiers infectés ou l’ordinateur bloqué, ransomware Satana possède un système de codage propre et stocke l’original du fichier afin de procéder à sa restauration à condition  que la victime paie une rançon.
 

Pourquoi est-il pire que le ransomware Petya ?

pourquoi-est-il-pire-que-le-ransomware-petya.jpg

Le ransomware Petya est un malware qui nuise les fichiers en lecture et écriture de stockage sous forme de chiffres comme l’effet de Mischa. De plus, il s’attaque directement au Master Boot Record du disque dur comme le ransomware Petya afin d’empêcher le chargement de Windows après son redémarrage et bloque ainsi l’écran de l’ordinateur. Il se voit pire par ses caractéristiques malveillantes. Pire encore, sa réparation comme « anti-virus » est assujettie d’un paiement de rançon de la part de sa victime. Il conserve ainsi une facette d’escroquerie.